Sarre - Synergie - Solidarité

Le groupement 3S a pour but de mutualiser les moyens et compétences des services et structures afin de réaliser des économies d’échelles et permettre l’amélioration de la qualité de gestion, de la qualité de l’accompagnement et des prestations.
Porteur d’espoir, il vise à renforcer la solidarité autour du handicap pour répondre au mieux aux besoins de la personne.
Son slogan « Un territoire, des compétences, une mission au service des hommes ».

Un développement imprévu

En 2005, l’APEI de Sarrebourg connaît une crise de gouvernance avec la vacance de la présidence. Jean-Pierre Hartel, alors président de l’AFAEI de Sarreguemines et de L’UDAPEI de Moselle est mandaté pour en prendre temporairement les rênes. Il se retrouve finalement à la tête des 2 associations évoluant dans le même champ, celui du handicap mental et psychique.

De cet ajustement provisoire va surgir, 4 ans plus tard, un projet ambitieux et novateur :

La création d’un GCSMS. Un projet dont la pertinence est renforcé par la parution, début 2006, du décret fixant le cadre légal de la mise en place de ce type de groupement. Dès lors dans le secteur médico-social relevant du champ de compétence des ARS, les très nombreuses associations gestionnaires du handicap pourront se regrouper.

Pour assurer la pérennité des moyens d’accueil, il fallait donc anticiper les nouvelles attentes et exigences des pouvoirs publics.

En juin 2009, la convention liant l’APEI et l’AFAEI est signée. Le groupement de coopération médico-social Sarre Synergie Solidarité dit 3S est officiellement lancé.